Le Médecin du Travail

Le médecin du travail, spécialiste en médecine préventive, est le conseiller du chef d’entreprise et des salariés.

Afin de remplir sa mission, le médecin du travail, outre les visites médicales dont la périodicité varie en fonction des risques encourus et de la fragilité des salariés, intervient en milieu de travail (mise en place des actions de prévention adaptées aux risques identifiés et évalués, réalisation de la fiche d’entreprise, assistance dans l’organisation du travail, information sur la toxicité des produits utilisés, maintien des salariés dans l’emploi, participation aux CSE (membre de droit), mise en place des campagnes d’éducation sanitaire etc…

Il anime et coordonne l’équipe pluridisciplinaire : une équipe de spécialistes aux compétences complémentaires et variées (Intervenants en Prévention des Risques Professionnels  ; Infirmières en Santé au Travail ; Assistants Médicaux…).

Le Collaborateur Médecin

Le  collaborateur médecin remplit les missions que lui confie le médecin du travail dans le cadre d’un protocole écrit qu’il a défini et validé, en fonction des compétences et de l’expérience qu’il a acquises. Ce protocole définit notamment les conditions dans lesquelles le collaborateur médecin procède aux examens prévus dans le cadre du suivi individuel de l’état de santé du salarié.

L'Infirmier en Santé au Travail (IDEST)

L’Infirmier a vocation à participer aux actions en milieu de travail, en particulier aux actions de prévention et d’éducation à la Santé au Travail.

Il participe, sous la responsabilité du Médecin du travail, au suivi individuel de l’état de santé. Un entretien infirmier peut être mis en place dans le cadre du protocole prévu par l’article  R. 4623-14 du Code du travail. Cet entretien donne lieu à la délivrance d’une attestation de suivi infirmier qui ne comporte aucune mention relative à l’aptitude ou l’inaptitude médicale du salarié.

L'Assistant Médical (Assistant en Santé au Travail - AST)

L’assistant médical est le lien permanent entre l’entreprise et tous les acteurs de la santé au travail du service. En relation avec le service « adhérent », il accueille les nouvelles entreprises, les aide et les conseille dans leurs démarches.

Il assure le secrétariat médical, les convocations, planifie les rendez-vous et procède aux examens médicaux.

Les Intervenants en Prévention des Risques Professionnels (IPRP)

L’intervention de l’IPRP est prévue par un protocole écrit. Décret n°2012-135 du 30 janvier 2012 – Art. R. 4623-14 du Code du Travail.

Le Psychologue du Travail

Spécialiste de la prévention des risques psycho-sociaux, le psychologue : participe au bien-être des salariés dans leur activité professionnelle, assure une écoute individuelle ou collective des salariés en souffrance, accompagne les entreprises dans l’évaluation des risques psycho-sociaux, participe à la mise en œuvre et au suivi de leur plan d’action de prévention.

L'Ergonome

L’ergonome a pour mission d’améliorer les conditions de travail afin de garantir la santé physique et morale des salariés.

Il travaille à la prévention des accidents et à l’amélioration des conditions de travail dans l’entreprise. Il va sur le terrain, observe l’environnement et les salariés dans leur activité lavorative, y-compris les gestes et attitudes corporelles. Il interroge les salariés pour évaluer l’écart éventuel qui existe entre la réalité du travail et la description qu’ils en donnent.

A partir de ces éléments, il établit un diagnostic et propose des solutions en cas de problème. Il analyse la situation et fait des recommandations de manière à réduire les nuisances et à améliorer les conditions de travail.

Le Conseiller en Prévention des Risques et l'Assistant Technique

Spécialiste de l’objectivation des risques professionnels, il assure des missions de diagnostic, de conseil et d’accompagnement.

Au même titre que le médecin du travail, il participe à la préservation de la santé, à la sécurité des salariés et à l’amélioration des conditions de travail dans un objectif exclusif de prévention.

En relation avec le médecin du travail, les actions des préventeurs s’organisent comme suit :

Pour le salarié : une protection globale et élargie, ainsi qu’une information et une sensibilisation sur les risques liés au travail.

Pour l’employeur : une aide à l’évaluation des risques ainsi que l’apport de connaissances pluridisciplinaires, permettant d’optimiser l’analyse des risques et de mieux les prévenir.